Maître Gims redoute «le pire»

Maître Gims aborde le réchauffement climatique dans son dernier clip alors que sa tournée débutera le 17 novembre prochain.

Alors qu’il est l’artiste le plus diffusé en radio et en télévision sur l’année 2018 et qu’il s’apprête à donner le top départ de sa tournée nommée Le Fuego Tour, Maître Gims, fraîchement couronné d’un disque de diamant pour son album tentaculaire criblé de featurings prestigieux Ceinture Noire, dévoile aujourd’hui le clip du titre Le Pire, véritable pamphlet contre le réchauffement climatique.

Maître Gims éveille les consciences autour du réchauffement climatique

Possiblement un des plus gros vendeurs de disque de la décennie, Maître Gims n’en est pas moins un homme conscient des enjeux qui planent au-dessus de la planète. Dans ce clip à la réalisation léchée, Maître Gims se veut dénonciateur alors que les images de catastrophes écologiques défilent derrière lui. L’artiste se met en retrait pour que le public voit mieux les images de ce qui arrive aujourd’hui et arrivera demain. La voix lancinante et touchante de Maître Gims, qui semble résigné et en colère à la fois, contribue à exacerber le drame du réchauffement climatique pour un titre mélancolique.

Maître Gims à l’assaut de l’Europe

Surtout, si Maître Gims poursuit assidûment l’exploitation de son dernier album en date, c’est parce qu’il prépare une tournée aux allures de celles des plus grandes stars de la musique. Elle commencera le 17 novembre à Epernay : l’artiste se déplacera dans toute la France pour se produire dans les plus grandes salles, sans oublier les pays voisins avec des dates au Luxembourg, en Belgique et en Suisse. Cette tournée se ponctuera d’un Stade de France le 28 septembre 2019 qui promet d’être historique. En effet, jamais un représentant des musiques urbaines ne s’est encore produit dans pareille structure. Tout simplement vertigineux.


Reader's opinions

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *


Vous écoutez
Dias Fm
La voix de la diaspora

Background